Promo !

Niaouli Huile essentielle BIO

Huile essentielle Niaouli. Issue de l’Agriculture Biologique.

Le terme de latin scientifique Melaleuca est composé de deux termes empruntés au grec.

 

6,08

0 units sold out of 2

Prices go up when the timer hits zero

2 en stock

Huile essentielle Niaouli.

Huile essentielle Niaouli. Issue de l’Agriculture Biologique.

Huile essentielle Niaouli; Le terme de latin scientifique Melaleuca est composé de deux termes empruntés au grec.

Le Niaouli est généralement un arbre de taille moyenne (de 4 à 12 m), mais pouvant atteindre 25 mètres. Il a souvent une silhouette tortueuse, rarement droite. Le tronc est couvert d’une écorce blanchâtre qui se détache en larges bandes. Les jeunes rameaux sont densément soyeux et les jeunes feuilles sont blanchâtres, velues et brillantes. Les feuilles sont lancéolées à oblancéolées. Elles sont parcourues par 5 nervures parallèles. C’est avec ces feulilles que l’on extrait l’huile essentielle Niaouli. Les inflorescences terminales sont de faux épis, de 4 à 8 cm de long sur environ 3 cm de large. Les fleurs sont généralement blanches ou blanc crème (rarement jaunes) et groupées par trois.
Les fruits sont de petites capsules, en forme de coupe, glabres, renfermant des milliers de graines.

  • Désignation: Niaouli, Arbre à peau
  • Partie extraite: Feuilles
  • Méthode d’extraction: Distillation par entraînement à la vapeur d’eau.
  • Note olfactive: Notes de têtes camphrées, fraîches, entêtante légèrement amer
  • Energétique: Aide à éviter les influences négatives et dissipe la dispersion mentale
  • Huile essentielle de Niaouli issue de l’Agriculture Biologique.
    Elle est anticatarrhale, expectorante. Elle est anti-infectieuse, antivirale, antifongique, antiinflammatoire. A utiliser en cas d’infections respiratoires avec encombrement muqueux, infections cutanées, piqûres d’insectes…
    Ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement, ni chez les enfants de moins de 6 ans. Interdite par voie orale chez les enfants ayant des antécédents d’épilepsie ou de convulsions fébriles. Effet « oestrogen- like » possible, déconseillée en cas de mastose ou cancers hormono- dépendants.
    voie orale max 6 gttes/jour voie externe en dilution à 50%